Les faux pauvres Déc13

Les faux pauvres

Le Grand Remplacement, enfin ! Leur fantasme à tous se matérialise finalement… J’étais pourtant sûr de moi, certain qu’ils pensaient tous à l’envers… J’avais tort.

Toute première (web) télé Mar25

Toute première (web)...

Fallait bien commencer quelque part ! Un jour… Se faire un peu les dents. Le mois dernier, j’ai vécu ma toute première expérience « médiatique », dira-t-on.

Hedi de Pretto Mar21

Hedi de Pretto

Dernier tour de piste sous la verrière du Grand Palais. Les brindilles déguisées en mannequins et leurs pieds chaussés de cuissardes dorées piétinent en coulisse. Ultimes retouches… Ajustez les chignons, la broche n’est pas bien droite !

La Belle ou la Bête Fév21

La Belle ou la Bête

Sans voix ! C’est comme ça qu’on s’est retrouvés. La mienne, coupée, par sa faute, celle de sa beauté, éclatante, totale, au-delà des jolies choses des autres visages, et celle aussi de son petit chant d’enfant, son d’un oiseau d’ailleurs, au vibrato court, tremblotant de cachotteries. La sienne, soufflée, subtilisée, étouffée par une avalanche, que dis-je, une montagne en éboulements unanimes, un torrent neigeux, en pleine tempête, comme ce que la télévision, qui ne cesse de renaître des cendres qu’on (pas moi) croyait voir de ses restes, sait faire de mieux : un lynchage, arbitraire, motivé, immonde.

L’Espérance dévoilée Jan31

L’Espérance dé...

Le 19 décembre 2017, Ahed Tamimi, jeune Palestinienne de 16 ans, est arrêtée par l’état israélien pour avoir giflé deux militaires juifs. C’est une tradition familiale : chaque vendredi, Ahed et sa famille partent “affronter” l’occupant. Jets de galets, coups de pieds et baffes pour “déstabiliser” un ennemi armé de bulldozers et de fusils d’assaut.

Un pour tous, tous pendus ! Jan08

Un pour tous, tous pendus !

À chaque nouvelle semaine son nouveau scandale, dégoulinant des esprits hypocrites des branchés à tout et donc à rien. C’est comme s’il fallait sans cesse renouveler en ligne son mécontentement et surtout, plus intéressant, essayer d’exposer le plus possible, chaque jour qui passe, son indignation tolérante, presque sa bienséance. Je me souviens de jours, pas si éloignés que ça, et qui pourtant me semblent être d’une ère révolue, où il faisait bon passer pour un rebelle, jouer un peu au marginal. C’est terminé ! Maintenant, le chic le plus absolu, c’est à nouveau d’être bien-pensant, droit dans ses bottes (enfin « bottes », attention…) !

Le Jourdain & Nulleau Jan07

Le Jourdain & N...

Quand un adolescent vivant dans un village de Champagne à la fin des années 2000 n’a qu’internet pour s’initier à la littérature, pour savoir quels auteurs rechercher et quels livres ouvrir, ils se tourne naturellement, selon son caractère et aussi selon ce que le hasard lui offre, vers ceux qui ont l’air de savoir de quoi ils parlent.

La peine capitale Déc26

La peine capitale

L’affaire a été traitée comme un grand procès, c’est-à-dire une farce, et on trouvait dans le tribunal toutes les parties, chacune dans son rôle… La sentence est tombée : Jérusalem capitale, c’est jugé ! La peine la plus lourde, en apparence, et c’est sans appel. A-t-on oublié pourtant la tromperie des apparences ?

Les vautours parlent mal d’amour Déc10

Les vautours parlent mal d’amour

9 décembre 2017. Ce matin, j’ai eu l’idée d’y aller : la plongée au milieu des autres, de la foule que j’imaginais immense. Les premières images m’ont découragé. Je me disais qu’il fallait « y être », pour pouvoir témoigner, pour voir, mais c’était bête : de toute évidence, j’ai mieux vu en restant chez moi.

Édito Déc09

Édito

Il s’en est passé des choses en 2017 ! On ne savait pas tellement où et comment les écrire… Adieu, un hebdomadaire d’actualité ? Ce n’est pas vraiment l’idée.